Les menaces qui affectent les rapaces nocturnes sont multiples :

Grand consommateurs de petits rongeurs et d'insectes dont ils régulent les populations, les chouettes et les hiboux se situent au sommet de la pyramide alimentaire.

Malheureusement, bien des menaces pèsent sur ces indispensables prédateurs !

  • La transformation des prairies en cultures, la suppression des haies et des arbres isolés, l’assèchement des marais et l’utilisation de pesticides agricoles les privent de nourriture et de sites de nidification.
  • L’abattage des arbres creux empêche les chouettes cavernicoles (chevêche, hulotte, petit-duc, etc.) de nicher; et l’engrillagement des clochers ou de certains bâtiments en interdit l’accès à l’effraie.
  • Le trafic routier tue chaque année des dizaines de milliers de chouettes et hiboux qui viennent chasser à proximité des routes et autoroutes.
  • La présence encore importante localement de poteaux creux, utilisés pour les télécommunications, voire comme piquets de clôture, sont autant de pièges desquels les petits nocturnes ne peuvent réchapper.
  • Le grand-duc d’Europe est souvent victime des électrocutions et des collisions avec les lignes électriques.